photos du jour 3

jour 3 photos



jour 3

Réveil plus tardif … 7h15 pour les premiers et 7h50 pour les derniers.

Petit déjeuner + brossage de dents + bagages

Départ au Puy du Fou: 9h00.

– La renaissance du chateau : visite du château du Puy du fou, animée.

– Les amoureux de Verdun: reconstitution des tranchées pendant la bataille de Verdun… pas très romantique mais très réaliste !

– Le secret de la lance : belles performances hippiques autour de l’influence de Jeanne D’Arc.

– course endiablée pour le spectacle suivant… et pique nique dans la file d’attente !

– fin du pique nique dans les gradins; (jambon emmental + chips + compote)

– Les vikings : plongée dans l’attaque d’un village par les vikings… avec effets spéciaux !

– cité médiévale : découverte de l’artisanat de l’époque médiévale.

– Le fort de l’an 1000: découverte du métier de forgeron de l’époque.

– rafraîchissement sous les jets d’eau et direction ‘les grandes eaux’ pour découvrir un spectacle autour des jardins du chateau de Versailles.

– départ 17h… et nous sommes dans le bus… Vos enfants ne sont toujours pas fatigués puisque personne ne dort !



jour 2

Lever à 5h45 … Merci Hugo !  Nous avons failli perdre Hicham qui s’est levé pour lui dire de retourner se coucher.

– 7h45: petit déjeuner échelonné jusqu’à 8h20. Buffet varié à volonté.

– 9h: départ Puy du fou.

– Le bal des oiseaux fantômes : ballet aérien de 200 rapaces. Très impressionnant !

– les chevaliers de la table ronde: spectacle très poignant, sur l’eau… autour de la légende du roi Arthur.

– odyssée du Puy du fou: visite autour de l’histoire du Puy du Fou.

– pique nique : sandwich thon crudité / chips / compote.

– Le grand carillon: spectacle musical autour des chansons traditionnelles.

– Les mousquetaires de Richelieu : une aventure de cape et d’épée (sur terre ou à cheval) sur un rythme andalou. Époustouflant de décors et de dressage.

– Le signe du triomphe: nous avons vécu la fureur des jeux de cirque ( course de chars, fauves…) dans une ambiance d’époque !

– les fables de La Fontaine: les fables prennent vie lorsque nous passons devant !

Retour 18h 45. .. douche obligatoire et repas.

Soirée jeux dehors et petite disco pour certains.

Coucher 9h45.

Anecdotes du jour:

* Baptiste : dans la file d’attente : ‘ moi je croyais que l’expression -être dans les bouchons- voulait dire qu’on était dans un vrai bouchon’.

* Lucas L: et bien moi je croyais que l’eau de toilette venait des toilettes !

* Anais : Mme Doucet lui dit que pour rentrer il faut 1/4h et elle répond ‘ ah bon je croyais qu’il fallait 15 minutes ! ‘



photo jour 2

Petite erreur de manipulation… Le jour 2 a été supprimé.

Voici les photos tout de même:  jour 2 photos



Jour 1: Puy du Fou

Voyage en bus: Après les variations de couleurs de certains élèves, et 4 longues heures de route…nous arrivons enfin à destination à 12h45… Pique-nique Visite du château de Tiffauges dans une ambiance médiévale : A nous chevaliers, arbalètes, joutes … et Barbe-bleue ! Nous avons découvert la vie au Moyen-Age autour d’ateliers thématiques. Les enfants ont acclamé des chevaliers combattants, se sont exercés à l’arbalète et ont comparé l’efficacité des différentes armes et catapultes … Ils ont aussi appris la vie de Gilles de Rais et le conte de Barbe Bleue … Arrivée au château de la Flocelière… Magnifique!! Repas: melon / paupiettes pâtes / fromage / beignets au chocolat. Douche Coucher.. de bonne heure et très rapide comme d’habitude 😉 Anecdotes du jour: Mathis en rentrant dans le bus: ‘Est-ce que le siège fait massage? » Anaïs : une fois arrivée au Château ‘Je veux retourner en France… (parce qu’elle était attaquée par une guêpe…)’ Lucas L: ‘Regardez… j’ai un thermostat (en parlant de sa thermos) Dans le bus: ‘je voudrais une boussole pour avancer dans le temps ‘ Baptiste: ‘un cheval, des chevaux …….. donc un poney … des ponneaux’ Mme HOUETTE: ‘je ne comprends pas, la machine à café ne fonctionne pas’….. sauf qu’avec 1 euro, on ne peut pas payer un café à 1,50 euros ! Robin: Il lève la main pour répondre à la question: où habite le pape ? ..’au Brésil!’. jour 1 cliquez pour avoir les photos!



Les élèves visitent « l’écurie active ».

Les enfants de grande section-cours préparatoire, puis ceux de maternelles se sont succédés pour aller visiter l’écurie active de Willemijn-Elisabeth Quanjer, que tout le monde appelle Willo.
L’écurie active est située « à cheval » sur le village pour 80% et sur la commune de Montrabot.
Une écurie active, c’est une écurie sans portes ni boxes, où les chevaux vivent en groupe et en liberté sur un sol sain et stabilisé. L’espace est aménagé de larges chemins conduisant aux râteliers, à la stabulation paillée, à l’abreuvoir, à la station de distribution automatique du grain. Les horaires d’accès aux râteliers et la distribution des aliments sont pilotés par ordinateur pour être adaptés à leurs besoins individuels.
L’aménagement de l’espace favorise le déplacement pour se rendre d’un endroit à un autre, et la cohabitation entre les chevaux.
Tout ça leur a été longuement expliqué par Willo Quanjer.
En toute sécurité derrière les balustrades, les enfants ont pu admirer les six chevaux allant de la mangeoire à l’abreuvoir.
Puis, accompagnés de la propriétaire, ils sont allés les uns après les autres caresser les chevaux, et pour les plus hardis,  donner quelques granulés à manger.
« Tu gardes ta main bien ouverte à plat, conseillait Willo aux plus courageux. »
L’écurie Willo Horse, qui peut recevoir jusqu’à trente chevaux,  propose des pensions incluant tous les services de base, le dressage et l’éducation
Contact: Willo Horse au 06 79 49 79 77
Site internet: willohorse.fr
Courriel: contact@willohorse.fr



Les élèves en mairie.

Dans le cadre de l’éducation civique dispensée à l’école, les élèves des cours moyens première et deuxième année  se sont rendus à la mairie.
La période, juste avant le second tour de l’élection présidentielle, se prêtait à la visite du bureau de vote, aux explications concernant le déroulement du vote, du dépouillement du scrutin et de la transmission des résultats à la préfecture.
Jean-François Poulet, le maire, leur a très minutieusement  décrit l’ensemble de la procédure de vote, leur montrant les documents nécessaires et indispensables ( listes d’émargement, feuilles de dépouillement, code électoral, fiches des résultats envoyée à la préfecture via la gendarmerie…)
Il a ensuite répondu aux nombreuses questions des enfants qui fusaient sur tous les sujets inhérents  au vote de ce dimanche.



Pour une fois, le cirque n’était pas dans l’école!

C’est sous le chapiteau de 600 places du cirque Borsberg, premier cirque de Normandie,  installé à Ifs, que les 95 élèves de l’école du Châtaignier et leurs 15 accompagnateurs ont pris place aux cotés de ceux de l’école Marie Curie.
Si le trajet nécessitant deux cars était financé par la coopérative scolaire, le spectacle lui, l’était par l’association des parents d’élèves les « Amis de l’Ecole ». Il remplaçait cette année la traditionnelle séance cinéma à Saint Lô.
Tout ce petit monde eut droit à un spectacle de qualité avec équilibristes sur rolla-rolla (planche sur des rouleaux), voltige dans un filet aérien, acrobaties sur perches avec porteur,  jongleur avec balles et massues, différents numéros de dressage avec des Saint Bernard, un poney, des oies et même des boucs, sans oublier les numéros comiques des clowns.
La finale,  « la roue infernale » utilisait un énorme engin de plus de 700 kg que faisait  tourner à une vitesse déconcertante par leurs seules forces, deux artistes qui s’élancent dans les airs et se déplacent dans le sens de la roue – et même en sens inverse – pour défier la gravité.
C’est les yeux encore émerveillés que les enfants ont regagné l’école, chacun (petits et grands) ayant ses préférences quant au numéro le plus apprécié.



Marché de Noël

Les travaux de la salle des fêtes n’ayant pas débuté, c’est dans ce lieu que s’est déroulé le traditionnel marché de Noël de l’école, à 18 h.
« Heureusement, constatait Aude-Sophie Houlette, la directrice de l’école, ni le préau, ni même le Mille Club auraient pu contenir tout le monde. »
Les 65 familles que compte l’école ont une fois de plus répondu présentes, avec souvent, grands parents, oncles et tantes et beaucoup d’anciens élèves de l’école.
« Je suis bien contente de revoir les maîtresses, avouait Camille, qui va déjà passer son bac à la fin de l’année. »
Chaque classe proposait 4 à 5 objets réalisés par chaque enfant, avec, en plus des réalisations de certaines mamans particulièrement inventives et douées manuellement. La plupart des lots étant déjà pré-vendus.
De son coté, l’Association « Les Amis de l’Ecole » tenait un stand où étaient proposés de nombreux gâteaux et tartes salées confectionnés généreusement par certaines familles; des sodas et des boissons chaudes.
Karine Moustaïd, présidente de l’association des parents d’élèves « Les Amis de l’Ecole »,  s’activait à préparer les commandes, entourée de toute l’équipe de l’association.
Chaque classe proposait un chant traditionnel, et les parents eurent droit entre autre à « Petit papa Noël« . Tous les élèves finirent par « Mon beau sapin ».
Les flashs crépitaient pour immortaliser l’événement.
La vraie surprise est arrivée en la personne du Père Noël venu récupérer l’urne dans laquelle les enfants avaient déposé leurs lettres.
« C’est toujours long à p

réparer, avouait

la directrice, Aude-Sophie Houlette, mais nous en sommes toujours récompensés. »



5 médailles pour l’école

Comme chaque année, les élèves du cours élémentaires 2e année et ceux des cours moyens de l’école du Châtaignier ont participé au  traditionnel cross de Cahagnes.
Celui-ci se disputait autour du plan d’eau de la Vallée de Craham, ou son gérant, Daniel Rivière accueillait tout le monde.
Organisé par l‘école de Cahagnes, c‘est Albéric Samson, instituteur, qui donnait les instructions par son micro, encourageait et félicitait les candidats, souvent les plus faibles et a soulevé un bel enthousiasme de la part des élèves et des accompagnateurs.
Les élèves, au nombre de 240 en tout, disputaient la compétition par tranche d’âge et en séparant les garçons et les filles: ceux nés de 2005, à ceux nés en 2008.
Ils affrontaient dans une course amicale les élèves des écoles de Cahagnes, de Caumont l’Eventé, de Livry et de Sept Vents.
C’est Aude-Sophie, la directrice de l’école qui remettait les médailles aux 3 premiers de chaque catégorie, et cette année fut un bon cru pour son l’école avec 5 médailles remportées.
Catégories : Filles nées en 2008: Lucy Baus-Quanjer, médaille d’or.
Garçons nés en 2007: Robin Auvray, médaille d’argent et Nolann Loisel médaille de bronze.
Filles nées en 2006 : Anaïs Vannier médaille d’argent.
Garçons nés en 2005: Geoffrey Tanquerel, médaille d’argent
« Je suis la seule médaille d’or, chantonnait joyeusement Lucy. L’année prochaine, je ne pourrai pas faire mieux.»